Sur les murs de Tel-Aviv

Voici quelques images, quelques bouts de murs de Tel Aviv…Plus d’un an et demi après, comme on retombe sur une boîte de chaussures avec des souvenirs oubliés. Ce séjour tellement dur à raconter. Deux semaines de plongée en Palestine, inoubliables et douloureuses. Cette dernière journée, sur une autre planète, à errer en attendant de pouvoir rentrer. Des claques plein les joues et des images plein la tête.

D’un mur à l’autre. De Jérusalem à Tel Aviv. D’un mur de séparation à d’autres murs, d’expressions. Tel Aviv, porte d’entrée ou de sortie imposée de la Palestine. Passage obligé, fenêtre unique vers l’extérieur. Arriver ou repartir (en avion) de Palestine, aujourd’hui, n’est possible que via Israël. L’occupant impose de passer par lui pour aller chez l’occupé. A l’entrée ou à la sortie, ce sont donc les policiers et militaires israéliens qui filtrent, qui interdisent, qui excluent celles et ceux qui veulent venir en Palestine. Quelle ironie et quelle violence.

Ma sortie se passera mal. Comme pour tant d’autres. Des heures interminables d’interrogation, de fouille, de suspicion. Une interdiction de territoire pour les dix prochaines années. La veille, loin du mur défigurant la Palestine, d’autres murs m’ont donné un pretexte pour faire quelques pas.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s