La France au Rwanda, 20 ans après levons le secret!

A l’occasion des 20 ans du génocide des tutsi au Rwanda, une grande campagne a eu lieu portée par plusieurs associations et marquée pas des temps forts; lannulation de la présence française aux commémorations à Kigali suite aux déclarations de Kagame réaffirmant le rôle de la France dans le génocide, le premier procès aux assises en France d’un génocidaire rwandais, l’audition d’Hubert Védrine devant la commission de la défense, de nombreux colloques importants à l’Assemblée Nationale, à Sciences-Po ou au Sénat, la tournée dans une dizaine de villes de Vénuste Kayimahe, auteur rescapé du génocide, etc.

Une revendication a pris de l’ampleur durant cette période; la levée du secret défense et l’accès aux documents relatifs au rôle de la France au Rwanda. De nombreuses personnalités, des juristes, des chercheurs, des hommes politiques, des militaires ont pris la parole, certes avec des motivations différentes, pour soutenir notre revendication. La dernière en date, et non des moindres, n’est autre que François Léotard hier lors d’un colloque au Sénat. Le ministre de la défense en place au moment du génocide se joint à cette revendication adressée à l’actuel ministre!

Survie a lancé une pétition pour la levée du secret défense, elle a aujourd’hui recueillie plus de 7000 signatures. Certes de nombreux documents sont déjà accessibles, nombre d’entre eux illustrent d’ailleurs l’ampleur de la complicité de l’état français. Mais de nombreux autres ne sont pas accessibles, nombre d’entre eux sont nécessaires aux juges pour instruire leurs dossiers. L’accès à ces documents leur est aujourd’hui impossible, non pas juridiquement mais par faute de volonté politique.

Cette pétition n’est donc pas symbolique! C’est une réelle volonté citoyenne de déclassifier ces documents pour permettre notamment à la justice de faire son travail. Que l’on pense comme Baladur, Léotard ou Robardey que la France n’a rien à cacher ou au contraire que l’accès à ces documents permettrait enfin de sortir de ce négationnisme d’état renforcé à l’occasion de ses 20 ans, il faut déclassifier ces archives et lever le secret défense!

Ce samedi, en marge du 20ème anniversaire de l’opération Turquoise, des militant-e-s de Survie se sont rendu-e-s devant le ministère de la défense pour rappeler cette exigence!

 

 

Publicités

Une réponse à “La France au Rwanda, 20 ans après levons le secret!

  1. Pingback: Génocide des Tutsi du Rwanda: vers une réaction en chaine ? revue de presse 2014 classée | regardexcentrique·

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s