Tribunal citoyen de la Françafrique

Début décembre, de nombreuses associations françaises et africaines se sont réunies pour s’opposer à la tenue du Sommet de l’Elysée. Ce sommet, dans la plus pure tradition coloniale, baptisé ‘Sommet de l’Elysée pour la paix et la sécurité en Afrique’ a rassemblé notamment les chefs d’Etats africains mis en place et soutenus par la France depuis des décennies au détriment des populations.

Le tchadien Idriss Déby, au pouvoir depuis 1990, Paul Biya (Cameroun, depuis 1982), Denis Sassou Nguesso (Congo-B, depuis 1979), Blaise Compaoré (Burkina Faso, depuis 1987) sont les alliés de la France, notamment dans ses interventions militaires récentes. Ils sont des partenaires économiques privilégiés des entreprises et du patronat français. Ils sont surtout, grâce au soutien diplomatique, à la coopération policière et militaire et aux ventes d’armes de la France, à la tête de pays où les citoyen-ne-s sont victimes de régimes dictatoriaux et liberticides.

Le gouvernement français actuel parlait de nombreux changements avant son arrivée au pouvoir. Il avait annoncé une rupture dans la politique africaine de la France, disant notamment que son arrivée au pouvoir était une mauvaise nouvelle pour les dictateurs… La réalité est toute autre, notamment quand ces dictateurs se retrouvent être les plus proches alliés des interventions militaires françaises actuelles en Afrique.

Ce contre-sommet a permis, notamment via ce tribunal citoyen, de donner une tribune à toutes celles et tous ceux qui portent une réelle parole de paix et de justice en Afrique…

Contre Sommet 029

Une présidente du tribunal et un procureur face aux avocats de la défense. Devant eux, une quinzaine de témoins donneront leur avis sur le rôle de la France en Afrique.

Sara Prestianni, membre du réseau Migreurop, témoignant de la lutte militaire contre l’immigration en Europe et à ses frontières.

Mathieu Lopez, de l’association Survie, revient sur le rôle des médias face aux interventions militaires françaises

Contre Sommet 057

Analyse de la continuité du fonctionnement de l’armée française après le génocide des Tutsi au Rwanda en 1994. Survie mènera en 2014 une campagne contre l’impunité des responsables français, civiles et militaires, et de leur complicité dans ce génocide.

Makaila Nguebla, blogueur et activiste Tchadien intervenant sur la situation en Centrafrique et sur le rôle du Tchad

Contre Sommet 046

Les avocats de la défense dans leur difficile exercice de représentants de la politique française en Afrique

Contre Sommet 037

Issa NDIAYE, professeur de philosophie et président du Forum Civique Mali, faisant le bilan de l’intervention française au Mali

Contre Sommet 034

David Mauger, de Survie, revient sur l’habillage multilatéral des interventions militaires françaises en Afrique.

Contre Sommet 033

Mohamed Djama nous présente le cas de Djibouti

Abdelkerim Yacoub Koundougoumi, activiste politique tchadien; l’exemple du Tchad dans les coopérations militaires et policières entre la France et de nombreux régimes dictatoriaux en Afrique

Denise Yakazangba présidente du réseau REFAD intervient sur la Centrafrique.

Denise Yakazangba présidente du réseau REFAD intervient sur la Centrafrique.

Contre Sommet 018

‘Soutenons les peuples, pas les dictateurs’, un slogan malheureusement d’actualité la veille de l’ouverture du Sommet de l’Elysée.

Contre Sommet 045

Des représentants de nombreux autres pays sont venus témoigner de la situation des citoyen-ne-s dans leur pays. La situation au Sahara Occidental, en Coté d’Ivoire, à Djibouti, au Niger, aux Comores a été également abordée

Contre Sommet 031

vente d'armes

Tony Fortin membre de l’Obsarm a témoigné du poids de la France dans les ventes d’armes vers l’Afrique

Une centaine de personnes étaient présentes lors de tribunal, elles voteront en fin de séance en tant que jury citoyen.

requisitoire

Après plus de trois heures de témoignages, le réquisitoire du procureur. Le vote du jury confirmera les chefs d’inculpation; une mesure d’éloignement de l’armée française sera notamment prononcée pour mauvais traitements, corruption, complicité de génocide, association de malfaiteurs et crimes en bande organisée ,meurtre et complicité de meurtre, non assistance à personne en danger…

Pour plus d’infos et d’analyse sur ce Sommet; http://survie.org/francafrique/article/paix-et-securite-en-afrique-la-4581

Pour agir à nos côtés (si vous êtes parisien-ne-s); http://www.survie-paris.org/ et pour tout le monde; http://survie.org/?lang=fr

CC Blog

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s